Les Warrants en Bourse

Le Warrant est une valeur mobilière de type optionnel, c’est un un produit de bourse à effet de levier qui permet à l’investisseur d’amplifier les variations d’un actif à la hausse comme à la baisse tout en étant sensible à la volatilité et à la valeur temps.

Warrant: est un contrat transférable qui confère à son détenteur le droit d’acheter ou de vendre une quantité donnée d’un actif spécifique, à un prix déterminé d’avance (le prix d’exercice ou strike), à la date d’échéance (maturité) du contrat (warrant européen) ou à tout moment jusqu’à cette date (warrant américain).

Le Warrant donne le droit d’acheter (Call) ou de vendre (Put) un actif à un prix donné. Pour une mise initiale modeste, le Warrant permet d’amplifier les variations de bourse d’une valeur, d’une devise ou d’un indice.

Vous pouvez réaliser des gains de 10% quand l’indice du CAC40 progresse seulement de 1%, mais inversement vous pouvez aussi perdre 10% quand le même indice perd 1%.

L’effet de levier du Warrant

L’effet de levier du Warrant est très elevé, puisque la performance (ou la non performance) peut-être multiplié par 3, 5, 10, 20 ou plus selon l’échéance du Warrant.

Si vous pensez qu’il y aura une hausse à venir, choisissez un « Call » (ainsi vous achetez un actif dont le prix peut augmenter).
Si vous croyez à une baisse à venir, choisissez un « Put » (ainsi vous bazardez un actif qui risque de baisser).

Qu’est ce qu’un support ou « sous-jacent »?

Le support d’un Warrant est la valeur à laquelle le rendement d’un Warrant est lié, on l’appelle également « sous-jacent ».
Le support d’un Warrant peut être une action, un panier d’actions, un indice, une devise ou un taux d’intérêt (Matif).

Qu’est ce que le prix d’exercice?

Le prix d’exercice (ou le Strike) est le cours auquel l’actif sous-jacent sera échangé si l’investisseur du Warrant décide d’exercer son droit d’achat ou de vente.
C’est le prix auquel on peut acheter ou vendre le support, il est fixé par l’émetteur du warrant à l’émission.

Qu’est ce que la parité et la quotité?

– La quotité est le nombre minimum de Warrants que l’on peut négocier sur le marché.
Exemple: si la quotité est de 100, la négociation se fait par tranche de 100 uniquement
– La parité est le nombre de Warrants nécessaire pour faire valoir un droit d’exercice sur un seul support (sous-jacent).
Exemple: si la parité est de (20 :1), il faut 20 Warrants à exercer pour acheter 1 sous-jacent.

Exemple d’anticipation

À la hausse :
Soit un Call warrant donnant le droit d’acheter une action à un prix fixé de 100 euros (le prix d’exercice) à une date donnée (l’échéance).

À l’échéance du warrant, si l’action coûte 120 euros, ce Call warrant donne à son détenteur le droit d’acheter ces actions pour seulement 100 euros : il vaut sa valeur intrinsèque, c’est-à-dire la différence positive entre le cours du sous-jacent et le prix d’exercice est de 120 − 100 = 20 euros.

A contrario, si à l’échéance du warrant, l’action vaut seulement 80 euros, le Call warrant ne présente aucune valeur puisqu’il permet d’acheter l’action au prix d’exercice fixé 100 euros, alors que l’action vaut 20 euros de moins. L’investisseur n’exerce pas son Call Warrant et achète l’action à 80€ directement sur le marché. La valeur intrinsèque de ce warrant est nulle et la prime investie dans celui-ci est donc perdue.

Le principe est le même pour les Put warrants qui permettent d’anticiper la baisse d’un cours. De manière symétrique aux Call warrants, ils vous permettent de bénéficier d’un important effet de levier à la baisse à partir d’un faible investissement initial, et en limitant votre risque au montant investi.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *